UNESCO : 43ème session du Patrimoine mondial

Restauration terminée à l’Eglise de la Nativité à Bethléem : splendeur d’antan retrouvée

Accueil > Actualités > Restauration terminée à l’Eglise de la Nativité à Bethléem : splendeur d’antan (...)

Grâce aux fonds extrabudgétaires provenant de l’Italie, la société Piacenti S.p.a. (Italie) a a procédé à la restauration de sécurité et la minutieuse restauration du site de l’Eglise de la Nativité, ce qui a permis d’inclure le site du Lieu de naissance de Jésus :" l’Eglise de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem" dans la liste « positive » des biens du Patrimonial Mondial alors qu’il figure sur la Liste des biens en péril depuis 2012.

2 juillet 2019 : Le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO adopte la décision de retirer le bien de la liste du patrimoine mondial en péril. Rénové par les compétences d’une entreprise de restauration de Prato (Italie) - en activité in loco depuis 2013 -, il restera sous la protection du Centre du patrimoine mondial afin de pérenniser la préservation de sa valeur universelle exceptionnelle.

Le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 2012, en même temps que son inscription sur la Liste du patrimoine mondial, embrassant :

- L’église de la Nativité
- Les couvents et les Églises latine, gréco-orthodoxe, franciscaine et arménienne
- Les clochers
- Jardins en terrasse
- Le Chemin du pèlerinage.

En 2012, l’ICOMOS a déclaré le mauvais état de conservation de la basilique de la Nativité, dont le toit n’était pas fixé et n’avait pas été réparé correctement, ce qui a entraîné d’éventuelles infiltrations d’eau.

La basilique était en état d’urgence également en raison de l’absence d’un plan de conservation et d’entretien, qui imposait de considérer le site comme étant en danger. De plus, les pressions non régulées du tourisme et du développement se sont conjuguées pour menacer les éléments clés du tissu urbain, le contexte et ses qualités spirituelles.

Aujourd’hui, l’église est restaurée à une nouvelle splendeur : le Comité du Patrimoine Mondiale a reconnu la qualité des travaux effectués par l’entreprise italienne sur l’église de la Nativité : le toit, des façades extérieures, des mosaïques murales et des portes de la basilique ont été restaurée. Le Comité s’est aussi félicité de l’abandon du projet de construction de un tunnel de la place de la Crèche et de l’adoption d’un plan de gestion de la conservation du site.

La société italienne Piacenti S.p.a., Centro Restauri, en activité depuis 2013, a mis à disposition une main d’œuvre de qualité et de haute technicité ; grâce à elle, la Basilique de la Nativité est rendue à Bethléem et à l’humanité entière dans sa nouvelle beauté.

 

Article redigé par Dr Elena De Panfilis