Patrimoine Mondial de l’UNESCO : nouvelles nominations pour l’Asie et la Pacifique : Azerbaïdjan ; Chine, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Laos, Myanmar et République de Corée

Splendeurs de la nature et civilisations anciennes

Accueil > Actualités > Patrimoine Mondial de l’UNESCO : nouvelles nominations pour l’Asie et la (...)

La 43e session du Comité du patrimoine mondial à Bakou, Azerbaïdjan, du 30 juin au 10 juillet 2019, s’est achevée. Voici les nouvelles nominations de sites sur la Liste du patrimoine mondial dans la zone géographique de l’Asie et le Pacifique.

10 sites ont été nominés par le Comité dans sa dernier Session dans la zone géographique de l’Asie et le Pacifique :

Dans la catégorie des sites naturels, les nominations sont les suivantes  :

-  CHINE : Sanctuaire d’oiseaux migrateurs le long du littoral de la mer Jaune et du golfe de Bohai de Chine (Phase I) : il s’agit d’un site naturel essentiel à la préservation de la biodiversité mondial ;

© Yancheng Broadcasting Television

-  REPUBLIQUE ISLAMIQUE D’IRAN : Forêts hyrcaniennes : un site naturel remarquable au niveau mondial avec plus de 3 200 plantes vasculaires documentées ;

© Hans D. Knapp

Dans la catégorie des sites culturels, les nominations sont les suivantes :
-  AZERBAÏDJAN Centre historique de Sheki avec le palais du Khan, site culturel du XVIIIe siècle, qui se caractérise par un ensemble architectural traditionnel de maisons avec de hauts toits en bâtière ;

© Azerberpa

-  CHINE Ruines archéologiques de la cité de Liangzhu, site culturel, fondé sur la riziculture dans la Chine du néolithique tardif : le site se compose de ruines qui constituent un exemple exceptionnel de civilisation urbaine ancienne ;

© Ditto
© Ditto

-  INDE : Cité de Jaipur, Rajasthan, site culturel : cité fortifiée, située dans l’Etat du Rajasthan. Ses rues sont bordées d’une ligne continue de commerces à colonnades qui se croisent au centre. Sa valeur s’exprime à travers l’uniformité esthétique et stylistique des marchés, des échoppes, des résidences et des temples disposée le long des rues principales ;

5 © DRONAH

- INDONESIE : Patrimoine de la mine de charbon d’Ombilin à Sawahlunto site culturel : Le patrimoine de la mine d’Ombilin fut construit comme un système intégré qui permettait l’extraction en grande profondeur et l’exportation du charbon. Le système industriel fut établi par le gouvernement colonial néerlandais de la fin du XIXe aux premières années du XXe siècle ;

© Office of Cultural Affairs, Historical Remains and Museum

-  JAPON : Ensemble de kofun de Mozu-Furuichi : tertres funéraires de l’ancien Japon. Il s’agit d’un site d’intérêt culturel situé sur un plateau au-dessus de la plaine d’Osaka. Il consiste en des tumuli de tailles variées, édifiée comme lieux de sépulture des membres de l’élite. Ils recèlent de objets funéraires et de riches décorations ;

© Sakai City Government

-  REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE POPULAIRE LAO : Sites de jarres mégalithiques de Xieng Khouang – plaine des Jarres , site d’intérêt culturel que consiste dans Plus de 2100 jarres de pierre mégalithiques qui ont donné leur nom à la plaine des Jarres. Située sur un plateau du Laos central, il héberge des formes tubulaires destinées à des pratiques funéraires de l’âge de fer ;

© Department of Heritage

- MYANMAR : Bagan, site d’intérêt culturel d’exceptionnel voleur artistique et architettonique pour la culture bouddhiste. Un paysage considérée sacré, composé de très nombreux temples, stupas, monastères et lieux de pèlerinage ainsi que des vestiges archéologiques, des fresques et des sculptures ;

© Department of Archaeology and National Museum

-  REPUBLIQUE DE COREE : Seowon, académies néo-confucéennes coréennes (République de Corée), site culturel ; un type d’académie néo-confucéenne qui remonte à l’époque de la dynastie Joseon (XVe-XIXe siècle), au centre et au sud du pays. L’enseignement et les pratiques des érudits interagissent avec l’environnement, les montagnes et les sources d’eau ;

© Council for Promotion of the Inscription of Confucian Academies on the World Heritage List. Auteur Oh Jong-eun

En plus, la 43e session se termine par la décision de choisir la ville de Fuzhou (Chine) pour accueillir la 44e Session du Comité du Patrimoine Mondial, qui se tiendra en 2020.

Article rédigée par Elena De Panfilis